Naruto RPG

Entrez dans la chair d'un ninja, ressentez chacune de ses pulsations, chacune de ses émotions... ne faites qu'un avec votre personnage ! [excellent niveau de RP exigé !]
 
AccueilFAQRechercherS'enregistrerMembresGroupesConnexion

Partagez | 
 

 -- » Mei Chang « --

Aller en bas 
AuteurMessage
Mei Chang

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Date d'inscription : 18/03/2009

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Chang Mei
Coté coeur:
Clan:

MessageSujet: -- » Mei Chang « --   Mer 18 Mar - 2:08

| P E R S O N N A G E |



¨¨ NOM : Chang
¨ PRÉNOM : Mei
¨¨ SURNOM : Crushh ou Mimi [ xD ]
¨ ÂGE : 15 ans
¨¨ SEXE : Féminin
¨ VILLAGE : Konoha
¨¨CLAN : Aucun
¨ PHYSIQUE:Décrire Mei en quelque mots, dirais-je, n’ai pas assez. Trouver les bons mots pour autant est une tâches des plus difficiles. Tant elle est banale pour elle, compte bien des différences aux yeux des autres. Son visage si cristallin donne parfois l’impression de n’être qu’un de ceux qui n’ont pas cette chance de rayonner. Des prunelles si brunes qu’on les croiraient a l’infini, d’un noir d’encre, vous plongeant alors dans une sorte de de transe. Il suffit de les croiser une seule fois pour voir à quel point ils sont indéchiffrables. Mais ce n’est pas qu’ils expriment rien, seulement, il est rare de réussir a deviner, ce à quoi elle pense. Ses pommettes, toujours d’un rouge rosé, exprime sois sa gêne, ou seulement qu’elle est en bonne santé, puisqu’elle les porte en permanence. Son nez est d’une parfaite lignée, désignant un peu comme une pente de ski. Sa bouche quant à elle, fait rêver plusieurs. N’étant pas petite, ni trop grande, elle fait toujours bien ressortir cette voix si douce. Assez voluptueux, ses cheveux sont finement plat a la pointe, et font ressortir cette merveilleuse couleur qu’est le brun roux. À l’ombre, ils portent un fragrance noir.

Son corps est facilement identifiable. A vrai dire, on pourrait le comparer a un tableau d’un peintre célèbre, ou un écrivain décrivant le corps parfait. Bien dessinée en gros. Mince, mais non trop pour paraître anorexique, des courbes parfaites... Quelque chose a vrai dire, que toute les femmes devraient désirés.

Mais ce dit, il est beau de décrire n’importe qui sur sa beauté, car a vrai dire, Mei ne paraît de loin, qu’une fille banale, dont on peut voir tout les jours en passant aux coins de la rue. Des cheveux bruns, des yeux bruns et un corps élancé... Il suffit simplement de regarder plus loin, loin jusqu’à ce qu’on trouve, le côté spécial a une personne qui nous est chère...


¨¨ CARACTÈRE :Mei est aussi changeante que le désert. À vrai dire, elle peut être autant froide que chaleureuse. Il suffit juste de ne pas la contrarier en gros. À l’habitude, elle use de sa gentillesse pour faire de nouvelle rencontre assez plaisantes, mais n’en abuse pas pour autant. Elle peut paraître aussi froide de l’extérieur que de l’intérieur... Mais comme le dit le fameux proverbe, ne vous fiez jamais aux apparences.

Justement, ce qui vient me faire amener à un deuxième point. Le plus gros défi à Mei dans l’art du combat est de réussir à faire mal à l’adversaire. Par ailleurs, douce comme un agneau, cela à était l’un de ses nombreux ‘handicapes’ face à ses adversaires. Incapable d’assener un quelconque coup à ses ennemies, elle préférait se fondre dans le décors et protéger les plus faibles, de là où elle puisait sa force.

Au fait, elle à un peu encore cette mauvaise habitude de la peur de faire mal à un être vivant, et décide souvent de se reculer. Mais ne la sous estimer pas pour autant. Lorsqu’elle devient fâché, on peut la considérer comme l’un des ninja les plus craint... Sans pitié, elle assène assez vite le coup fatal sans qu’à l’habitude l’adversaire s’en rendre compte car comme mentionné plus haut, la plupart des gens la voit comme quelqu’un de délicat, de fragile et il est même difficile de l’imaginer en ninja. Pourtant, c’est ce qu’elle excelle le plus.

Renfermé, elle ne sort de sa coquille que très rarement, seulement lorsqu’elle sent un présence assez douce et gentille pour elle. Sinon, elle paraît froide et assez méchante aussi malgré sa fragilité extérieur.
Bref, il est impossible de deviner la journée même ce qui fera partie de Mei. Mais une chose est sûr, elle restera toujours là même âme, aussi fragile et attentionné !


¨ HISTOIRE : C’était le soir même, la nuit tombait, le jour s’écartait. D’après moi, aucun doute, c’était la nuit noire. Aucune étoile, aucun lune à l’horizon... Peut-être le ciel était-il seulement ennuager ?

Du coup, comme si une confirmation aurait pu m’éclaircir mes idées, je leva la tête vers le ciel. Certes, impossible d’y distinguer quoi que se soit, n’y lumière de chaumière. J’étais seule... Seule dans le noir.
Oh désolé ! J’ai oublié de me présenter...! Donc voilà, c’est simple ! Je m’appelle Mei, Mei Chang et j’ai 10 ans... Enfin, quelque chose aux alentours de sa. Depuis un bon moment, j’ai arrêter de compter mes anniversaires. Du moins depuis...

Silence..

Vous savez, sa n’a jamais été facile d’en parler. Chaque fois, j’ai la gorge sèche, le teint blanchâtre comme si j’allais m’évanouir... Difficile de croire que ce sont simplement quelque souvenir inoffensifs, hein ? Enfin, si on peut appeler sa... Inoffensif.

Mais bon, revenons à nos moutons...

Personne à l’horizon... Zut. Je sentais le froid me manger de plus en plus, jusqu’à ce que je ne sente plus mes jambes. Courage ! Il ne me restait que quelque mètres...

Ce que je me souviens le plus c’est sûrement la neige qui c’est mise à tomber. Une fine neige, non assez pour couvrir le sol. Elle était blanche et la première chose qui me vint en tête fut de sortir la langue, comme j’avais vu certains enfants le faire. Mais je n’avais pas le temps... Enfin, si je ne voulais pas geler sur place !

J’arriva près d’une chaumière, qui m’aurait paru invisible si je n’avais pas su qu’elle était là. Comme à l’habitude, je cogna trois coups à la porte, espérant qu’il n’était pas trop tard pour m’inviter chez quelqu’un.

< Neko Roonin ! >

Cette voix de femme, je la reconnaîtra à des milliers. En gros, c’était comme ma deuxième mère, celle qui avait remplacé l’autre.
La lumière de la maison m’aveugla presque. J'aperçut tout de même la main de Jina qui m'incita à rentrer, ce que je fis.

< Allez ! Va t’asseoir... >

Bref, une deuxième chose que je fis s’en rouspéter car de un, j’étais épuisé et de deux, je ne refusait jamais rien à Jina... Je me laissa donc tomber comme un vieux sac de patates sur le sofa le plus proche et j'eut du coup, le goût de dormir. Mais dès que mes paupières se refermèrent, ma ‘mère’ me réveilla.

< Tu devrais rester...Ici... Enfin, pour l’hiver.. .>

Sa voix était douce et pour la première fois, ce n’avait pas l’air d’un ordre. Je soupira tout de même, car je savais que je m’apprêtais à faire une des plus grosses discussions de ma vie... Zut !

< J’aimerais bien Jina, seulement... tu.. .>
< Voyons Mei ! Tu sais aussi bien que moi que tu ne survivra pas à un hiver de plus dehors ! >

Sur ce, je ne répondis pas. Elle avait raison et ce, parfaitement. Mais je n’avais pas le droit de rester, et ce, je l’avais jurer sur ma tête. Les promesses que je faisait était de vraies promesses, et ce, jusqu’à leur toute fin !

< Oui je sais Jiji, mais... Tu sais pourquoi toi ! Et c’est un raison valable !>

< Non s’en est pas une du tout ! Ce n’est pas parce que... >

Déjà, je ne l’écoutais plus. Je ne la voyais plus. J’étais sourde, muette et aveugle. Plus aucun sens ne me venait en tête, je ne goûtais rien et ne sentais rien... Rien du tout. Le seul affût de ce nom terrible me replongeait dans de terribles souvenirs, ceux que je redoutais le plus...

“ C’était le soir même, la nuit tombait, le jour s’écartait. D’après moi, aucun doute, c’était la nuit noire. Aucune étoile, aucun lune à l’horizon... Peut-être le ciel était-il seulement ennuager ?

Du coup, comme si une confirmation aurait pu m’éclaircir mes idées, je leva la tête vers le ciel. Certes, impossible d’y distinguer quoi que se soit, n’y lumière de chaumière. J’étais seule... Seule dans le noir.
Je m’approcha de la route, lorsque ma mère vint derrière moi, comme pressé, Au fait, je ne l’avais jamais vu aussi bizarre que sa ce qui eut simplement pour effet de m’alarmer.

< Vite Mei, rentre... >

Elle me pressa le pas à une vitesse assez folle avant de me faire rentrer à l’intérieur de ma maison. De là, elle jeta un coup d’oeil à l’extérieur, affolé de la tête aux pieds.

< Écoute bien maman, chérie. Il faut... Il faut que tu ailles dans ta chambre, d’accord ? Mais ne sors pas ! Cache toi jusqu’à ce que papa ou maman vienne te chercher ! Tu as compris ? >

Voyant son air, impossible de me sentir affolé à mon tour. Je ne répondis même pas, et partie plutôt en direction de ma chambre, là ou j’espérais m’y trouver à l’abri.

Mais j’étais curieuse, il me fallait l’avouer. J’étais à peine rentrer dans ma chambre que j’en sortie le bout du nez, seulement pour espérer voir quelque chose qui m’indiquerait sur le pourquoi ma mère était dans un tel état... Et ce, je l’aperçus assez vite.

La porte ouverte, ma mère fit rentrer mon père. Du coup, je faillis crier, mais me retint : cela ne m’aurait que plus trahit. Mon paternel se trouvait debout, ou enfin, seulement par l’aide de ma mère, et crachait et refluait le sang. Je pouvais deviner d’ici qu’il en serait un miracle si survivait.
J’entendis alors la voix grave de mon père.

< Oui... Il sont là... >

Ma mère, je ne l’entendais pas. Mais je pouvais deviner de quoi il parlait.

< Tu as caché la petite ? ... Parfait ! Va éteindre les lumières... Et >

BANG ! Je n’avais rien vu, mais j’étais certaine à cent pour cent que l’entrée avait explosé. De quoi ? Peut-importe, je n’avais pas du tout le goût d’aller voir. Plutôt, je ferma ma porte de chambre et me lança sous mon lit.

Quelque coups se firent échanger, rien de trop grave. Même si je n’étais pas là, je pouvais voir tout ce qui se passait... C’était assez facile.. Enfin...
Ils étaient plusieurs.... Ou plutôt, trois ou quatre, pas plus. Mais il était forts... Trop forts même...

Puis, silence... ”

< Mei ? Ooh , Mei ! Je suis désolé ! >

J’étais emmitouflé de cette grande couverte si douce et réchauffante que je n’osa même pas bougé. Aucun danger... J’étais en sécurité ici... Je poussa un petit grognement, ce que Jina devina sûrement la signification.
< Ooh... Désolé. Dors ma puce, si ce n’est ce que tu as besoin... >
Elle avait une fois de plus raison. J’étais épuisé et les événements de la journée ne m’avait nullement aidé. Elle déposa donc près de ma table, un petite tasse de thé chaud. Mais j’étais trop fatiguée pour boire quoi que se soit... Trop tard... Une fois de plus, je sombra dans le sommeil.
“ Tapis sous mon lit, j’arrêta ma respiration. Il n’y avait aucun bruit, aucun son, ni de pas ni d’armes qui s’entrechoquent... Rien. Le noir totale, autant qu’un vide. Je ferma les yeux, pensant au pire.

Lorsque je les rouvrit, un sursaut me fit tanguer le coeur. Deux pieds se trouvait à quelque centimètres de mon lit. Je faisais un quelconque bruit et s’en était fini pour moi.

Au début, je ne pus apercevoir son visage, car comme mentionné plus haut, c’était le noir. Mais à force qu’il se rapprochait de moi, je le vis, lui... Avec ses airs de serpents et ses yeux si... Je ferma les yeux. C’était la fin pour moi, je le devinait. J’avais même presque hâte qu’il en finisse, sentir une arme dans mon coeur ou peut importe. Au lieux, ce fut simplement une vive douleur, une si intense que j’en tomba dans l’inconscience.
Bref, je ne sus jamais combien de jours c’était écoulé, ni pourquoi on m’avait laissé dans cet état, toujours tapis ne dessous de mon lit, comme un chat qui fait sa sieste. Mais je ne faisait pas la sieste. Je venais de revivre, comme si une nouvelle âme c’était insérer en moi.
Tremblante, je me releva, juste avant de retomber et de sentir la même vive douleur. En fait, je ne souvenais de rien, seulement de cette douleur intense que je portais à mon cou, comme si on y avait par hasard échappé un objet brûlant.

Finalement, après quelque essaies, je réussis à me lever, toujours tremblante. Je me jeta un coup d’oeil par un miroir, avant d’y déceler cette grosse tâche d’un noir d’ébène. Que faisait-elle là ? Je sortie donc de ma chambre, pour demander un peu d’aide à mes parents que je trouvas assez vite.

Aucune réaction de ma part... J’avais trébuché sur les deux corps de mes parents, inertes, du moins, ce que je pouvais en déduire avec leur couleur si pâle et leur yeux ouverts, sans vie.

J’ai du rester là pendant quelque heures avant de comprendre ce qui m’était arrivé... Mes parents était morts, j’étais seule, sans sécurité ni protection me trouvant en plein milieu d’un désert d’arbres ( Ma maison se situait dans une forêt, loin de Konoha ).Je me releva d’un bon malgré que j’étais très faible et partie à courir je ne sais où. Je n’allais pas revenir, c’était certain. C’est là, là que je sentis quelque chose de chaud couler sur ma joue froide. Je courus et courus jusqu’à ce que je m’évanouisse une deuxième fois. ”

Je me réveilla assez vite, espérant mettre ainsi un terme a ces idées noires. Je regardais cette maison, la suite de mon histoire. En fait, pour ceux qui n’ont pas compris, c’est près d’ici que je me suis évanouie, et c’est Jina qui m’a recueillit.

Je dégagea lentement la couverture avant de descendre discrètement du fauteuil. Je devais partir, pour ne pas briser le coeur encore plus à Jina. Je ne voulais pas rester. Pourquoi ? Simple, la raison ! Où pouvais-je être en sécurité ? Cet homme qui m’avait fait sa, ce qu’on appelle, je crois, une marque ( Jina m’en a toute expliqué la signification ), viendra sûrement me chercher un jour ou l’autre. Et si ce moment, je me trouvais chez Jina... ? La seule pensée de retrouver le corps de Jina inerte m’étais insensé... Non... Je devais marcher, me fondre dans le décors, bref, n’importe quoi mais rester toujours en mouvement. Peut être cela allait-il me garantir quelque minutes de plus dans ma petite vie, mais c’était déjà sa.

De plus, je pouvais me permettre de m’entraîner. M’entraîner pour devenir plus forte, plus forte que cette homme. Comme ça, lorsqu’il viendra me chercher, je serais prête.... Prête à venger la mort de ceux que j’ai aimé...

¨¨ OBJET PARTICULIER : Non
¨ AFFINITÉS: Dôton et Fuiton



| V O U S |





¨ PRÉNOM: Marie-Pier
¨¨ ÂGE: 13 ans
¨ AVEZ-VOUS LU LE RÈGLEMENT: Et si je vous dit non ? ( Oui xD )


Dernière édition par Mei Chang le Dim 22 Mar - 1:09, édité 5 fois
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erina Uchimara
Elite
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2008

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Uchimara Erina
Coté coeur:
Clan: [ elle le garde secret ]

MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   Ven 20 Mar - 20:32

Okay... Ben je veux la suite, juste parce que tu écris très bien et que c'est un plaisir ! Voilà !! ^^
Tu as vraiment 13 ans ? Impressionnant !

Je t'encourage, bienvenue ! J'espère rapidement pouvoir te compter parmi nos membres !

_________________
Toi et moi, nous ne pouvons faire marche arrière. Nous savons l'un comme l'autre que nous n'aurons de repos que dans l'éternité.





Une légende raconte qu'ayant perdu l'usage de la parole, cet homme parvenait à faire parler sa guitare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Chang

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Date d'inscription : 18/03/2009

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Chang Mei
Coté coeur:
Clan:

MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   Dim 22 Mar - 0:03

xD
Merci du com'z ^^
Oui Oui j'ai 13 ans xD J'mentirais pas sur mon âge xD
En tout cas, j'suis en train de finir donc d'ici quelque minutes, tout sera fini xD
( Juste pour avertir ^^" )

+ J'ai fini xD... Désolé pour la lecture ^^"
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Neliel Uchiha
Elite
avatar

Féminin Nombre de messages : 310
Age : 26
Localisation : Proche de toi
Date d'inscription : 13/09/2008

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Pein/ Uchiha Neliel
Coté coeur:
Clan: ----

MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   Mer 25 Mar - 23:17

moi je dis que c'est valider , alors tu peux poster mais attend que Erina revienne pour te mettre dans ton village
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Chang

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Date d'inscription : 18/03/2009

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Chang Mei
Coté coeur:
Clan:

MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   Mer 25 Mar - 23:18

D'accord ^^
Merci beaucoup ! =D
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erina Uchimara
Elite
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2008

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Uchimara Erina
Coté coeur:
Clan: [ elle le garde secret ]

MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   Ven 27 Mar - 20:05

Oui, très bien, excuse mon retard... Et félicitations, tu écris très bien, c'est un plaisir de te lire ! ^^

Je te met dans ton village, tu me dis juste le rang que tu veux...

_________________
Toi et moi, nous ne pouvons faire marche arrière. Nous savons l'un comme l'autre que nous n'aurons de repos que dans l'éternité.





Une légende raconte qu'ayant perdu l'usage de la parole, cet homme parvenait à faire parler sa guitare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Mei Chang

avatar

Féminin Nombre de messages : 15
Age : 23
Date d'inscription : 18/03/2009

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Chang Mei
Coté coeur:
Clan:

MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   Dim 29 Mar - 23:16

Ahh Thanks xD J'étais pas sûr que vous alliez tous tenir le coup avec la lecture mais tes bons commentaires me font penser le contraire ^^ Merci

PS. Juunin serait bon xD
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Erina Uchimara
Elite
avatar

Féminin Nombre de messages : 232
Age : 27
Date d'inscription : 08/06/2008

Fiche de ninja
Nom/Prénom: Uchimara Erina
Coté coeur:
Clan: [ elle le garde secret ]

MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   Lun 30 Mar - 23:02

Va pour Juunin ds ce cas

( tu sais je suis pareille pour la longueur... mes membres ne lisent rien sur mon forum de fantasy -déchu, par ailleurs xD- Faut plusieurs posts pour que ça rentre ^^ )

_________________
Toi et moi, nous ne pouvons faire marche arrière. Nous savons l'un comme l'autre que nous n'aurons de repos que dans l'éternité.





Une légende raconte qu'ayant perdu l'usage de la parole, cet homme parvenait à faire parler sa guitare.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: -- » Mei Chang « --   

Revenir en haut Aller en bas
 
-- » Mei Chang « --
Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» Lindsay Chang (ou Ginny Weasley, si je peux^^)
» Cho Chang
» Cho Chang ~ Maintenant une jeune femme [Terminée]
» Kang Chang Min feat. Yong Jun Hyung
» Cho Chang - Terminée

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Naruto RPG :: Le commencement :: Présentation-
Sauter vers: